Lairean World


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ayu Horrow

Aller en bas 
AuteurMessage
Ayu

avatar

Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 26
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: Ayu Horrow   Jeu 16 Oct - 0:14

Nom: Horrow

Prénom: Ayu

Age: 15 ans

Sexe: Masculin

Statut: Humain modifié

Orientation: Neutre

Modification éventuelle: Mains avec lesquelles il peut faire exploser la matière (modification)
Grande vitesse (de naissance) insensibilité à la douleur (de naissance)
Aptitude au travail: Nan

Caractéristique physique: Assez petit et carrément mince, Ayu ne mesure que 1m50 pour le poids de 37 kilos, il à les cheveux courts et châtains et les yeux vairons. (le droit est bleu et l'autre entre le brun et le gris). Son visage n'exprime en général pas grand chose mis à part peut être son amusement cela ne veux pas dire pour autant qu'il ne ressent rien, juste qu'il ne sait pas le montrer. Ses vêtements sont noirs, se déclinant en pulls et pantalons sa tenue est complétée par des chaussures noires et par un long manteau de cuir qu'il porte été comme hiver et dont la fonction principale n'est pas de le protéger du froid mais de cacher certains détails.

Caractéristique morale: Autant dire que Ayu n'a pas un caractère facile: Arrogant, je m'en foutiste et orgueilleux, rien ne l'amuse plus que de faire tourner son entourage en bourrique à coup de grandes phrases n'ayant que pour unique but se faire piquer des crises de nerfs aux gens. Il aime par dessus tout l'action, combattre mais aussi trainer un peu n'importe où. Malgré son sale caractère Ayu possède un bon fond et une grande fragilité après les évènements de son passé, cependant il préfèrerait encore se couper une jambe que de l'avouer. Très indépendant il peut toutefois s'attacher aux personnes de son entourage pour un peu que celles ci lui plaisent, il n'en laissera toutefois rien paraitre sinon en les protégeant. Il peut paraitre très adulte dans sa façon d'être mais il est plutôt gamin en réalité bien qu'il ne le laisse pas souvent paraitre.

Style de combat: Il n'a pas de technique de combat à proprement parler, il s'adaptera en général en fonction de l'adversaire et des conditions du combat, usant au choix de son ou ses sabres ou de son pouvoir d'explosion, tuant ou se contentant d'affaiblir son adversaire selon ce que celui ci représente.
On peut noter deux façon de combattre chez Ayu: Lorsqu'il combat pour s'amuser il à en général tendance à chercher la difficulté et tenter toutes sortes de techniques. Il n'utilisera en général pas son pouvoir mais plutôt ses armes. En revanche s'il combat pour tuer il sera assez bourrin, dans ce genre de combat il est d'ailleurs rarement lui même et plus souvent sous l'effet du traumatisme ancré en lui.

Histoire: Ayu est né dans une famille banale composé de ses parents et de son frère ainé. Déjà petit Ayu passait pour étrange en raison de son regard vairon et du fait particulier que depuis sa naissance il n'avait encore jamais versé une larme. Malgré cela il grandit comme tout enfant ordinaire, à cela prêt qu'il parvint à maitriser le langage à l'age de deux ans et appris à lire vers ses trois ans. A quatre ans lors d'un court voyage en voiture accompagné de sa famille, il fut cependant victime d'un accident et perdit tout souvenir de cette période. Tout ce qu'il en sait c'est qu'il perit ses mains mais pu en retrouver d'autres assez... Particulières.

Ces souvenirs post accident commencent lorsque Ayu rouvrit les yeux il était allongé dans un lit inconnu sous une couverture rêche n’ayant rien à voir avec la literie de chez lui. Le lit se trouvait dans une pièce de petite taille aux murs gris et à l’unique fenêtre sombre qui évoquait sans peine l’étroite cellule d’une prison. La porte était fermée et l’enfant eut beau tenté de la forcer elle ne bougea pas d’un millimètre. C’est bien plus tard que l ‘on vint le voir, il s’agissait d’une inconnue qui lui offrit un repas sans lui dire un mot puis l’enferma à nouveau, les jours suivants se succédèrent de la même façon, il n’était autorisé à sortir que pour manger et se laver, plus rarement pour se dégourdir les jambes. Les rares fois ou il sortait il pouvait entendre les chuchotements sur son passage…

Cela faisait à présent un mois que Ayu vivait dans cet endroit qui n’était autre que l’orphelinat de sa ville. Ayu remarqua cependant très vite que seul lui avait droit à cet étrange traitement, ce qu’il ignorait en revanche c’est que tout le monde le pensait maudit à cause de vieilles croyances de l'église sur les yeux vairons. Seuls son jeune age avait permit d’épargner sa vie mais ça Ayu ne devait l’apprendre que quelques années plus tard. En attendant il se contentait de cette existence étrange, ne sachant pas que ce n’était là que le début de l’enfer…

Un mois plus tard, un homme poussa la porte de sa chambre. Ayu le regarda d’un air vide, sans dire un mot. L'enfant avait récemment perdu la parole suite au traumatisme de l'accident. L’homme ne se montra pas plus bavard et l’emmena avec lui, Ayu le suivit, désormais habitué à n’être qu’une marionnette sous les mains de tout ces gens. Il se fit conduire dans une pièce aux murs de pierres qu’il n’avait jamais vu auparavant. Ayu n’eut pas longtemps à se demander pourquoi l’avait-on conduit ici. Un solide gourdin vint frapper son visage, le projetant au sol sous l’impact. L’enfant eut du mal à garder conscience mais ne pleura pas. L’homme autant déçu qu continua de le frapper sans relâche avec diverses armes, ignorant que ses coups n’étaient pas senti par le jeune enfant.

Ayu reçu se traitement plusieurs fois par jour, souvent il perdait connaissance au cours de ses séances de torture, parfois il était suffisamment blessé pour ne pas parvenir à se déplacer puis ses blessures guérissaient jusqu’à fois suivante. Un jour c’est vers sa chambre que son bourreau l’emmena. Ayu ne se méfia pas du changement, qu’importe le lieu l’autre voulait juste le blesser, parce que Ayu lui résistait, parce que il ne laissait pas voir que ce châtiment le blessait autant dans son corps que dans son cœur… Une fois dans la chambre l'homme commença à le déshabiller. Ayu tenta bien de résister mais un violent coup porté à sa tempe le dissuada de continuer à se débattre. L'homme était presque aussi heureux que si ça avait été son anniversaire et noël en même temps, Ayu au fil de ses longues années d'orphelinat fut violé jour après jour.

En dehors de ses séances de tortures Ayu vivait à présent de la même façon que n'importe quel autre pensionnaire, suivant les même cours et se promenant dans le même parc. Il acquit cependant rapidement une réputation de brute en remettant à leur place quelques camarades trop surs d'eux. Au cours des années et en raison des conditions insalubres de vie dans lesquelles lui et ses camarades étaient maintenus, sa santé se dégrada, régulièrement l'enfant était prit de fièvres qui augmentaient d'intensité tout le temps de la crise pour se dissiper très rapidement. Bien sur le jeune garçon aurait préféré mourir que d'avouer qu'il se sentait mal, ainsi ce problème ne fut jamais soigné et ne parti donc jamais complètement.

Le temps passa et Ayu grandissait, son caractère curieux l'amenait à vouloir toujours en savoir plus sur ce qui l'entourait, ainsi il put en apprendre plus à travers les livres sur la guerre qui faisait rage en dehors des murs de sa prison et sur bien d'autres sujets divers. Les livres qui l'inspirèrent le plus étaient ceux qu'il parvenait à dérober dans le bureau du directeur, grand admirateur de quelques généraux dont la force était aussi grande que leur folie destructrice, il possédait des biographie qui pour l'enfant à l'esprit déjà dérangé devinrent de véritables guides vers ses premiers meurtres. Ainsi, peu après avoir fêté ses dix ans, un soir ou il devait rejoindre son bourreau dans sa chambre, le jeune Ayu se munit d'un morceau de porcelaine brisée qui provenait d'un vase qu'il avait malencontreusement fait tomber un peu plus tôt. Lorsque son bourreau lui ordonna de se déshabiller Ayu s'approcha de lui d'un pas souple, l'autre aveuglé par sa propre perversion et oubliant là qu'il n'avait affaire qu'à un enfant s'imagina tout de suite toute sorte de scénario peu avouables, ses fantasmes furent la raison de sa perte car lorsque Ayu passa une main derrière sa nuque avant de lui trancher la carotide avec l'autre l'homme ne résista pas.

Ayu ne s'en arrêta pas là, alors que l'autre se vidait de son sang et de sa vie petit à petit l'enfant lui entailla violemment le visage, faisant de son visage une masse ensanglantée de chair impossible à identifier. Une fois sa folie destructrice assouvie l'enfant nettoya soigneusement ses mains et retourna dans sa chambre.

Le lendemain la rumeur qu'un psychopathe s'était introduit dans l'orphelinat fit le tour des chambres, personne n'étant au courant des petits jeux nocturnes de l'homme et de Ayu aucun soupçon ne fut ramené à l'enfant qui se garda bien d'aller se dénoncer. Après cet acte Ayu retrouva peu à peu la parole qu'il avait perdu depuis si longtemps ce qui lui permit de redécouvrir un jeu qu'il n'avait plus pratiquer depuis longtemps, à savoir pousser à bout son entourage par quelques paroles bien placées. Malgré la haine pour cet endroit et pour ceux qui l'entouraient Ayu ne retenta toutefois pas de tuer qui que ce soit et peu à peu il devint juste un pensionnaire un peu plus insupportable que les autres...

Lien familiaux: Il ignore ce que sa famille est devenue et ne s'en rappelle d'ailleurs pas...

Autres informations: Il est insensible à la douleur mais c'est davantage un handicap qu'un avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ayu Horrow
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lairean World :: Accueil :: Présentation :: Présentation du personnage :: Présentation validée-
Sauter vers: